FANDOM


Liu Woods était un bon garçon. Il faisait toujours ce qu'on lui disait, avait de bonnes notes. Il essayait toujours d'éloigner son frère des ennuis et avait pour passion l'Art et la Poterie.

Les bons garçons ne finissent pas où il a finit mais il l'avait voulu car il aimait trop son frère pour le laisser prendre sa place. Ce fut une expérience terriqfiante et solitaire. Cela faisait maintenant des semaines que Liu avait été sauvé de cet endroit horrible, seulement pour voir son grand frère dans une situation délicate. Il lui rendit visite souvent après l'école. Jeff ne pouvait pas parler mais Liu tentait de le divertir.

Il lui parlait de tout et de rien comme de son repas du midi, du fait qu'il n'avait toujours pas beaucoup d'amis, de celui qui continuait de l'insulter ou du fait qu'il avait économisé pour

Tfdfj

acheter un nouveau jeu à Jeff. En cours, Liu ne pensait qu'à son frère, cloué dans un lit d'hôpital. Jeff avait bien un compagnon de chambre mais Liu savait qu'il se sentait aussi seul que lui, piégé dans ce semblant de prison. Le temps passa tout de même vite et le médecin laissa Jeff repartir. Liu devenait de plus en plus nerveux en fur et à mesure où les bandages furent enlevés. Il devait se rappeler que quelque soit le nouveau visage de son frère, il sera toujours ce garçon avec qui il se chamaillait, avec qui il jouait aux jeux vidéos, qui le traitait comme un modèle. Le tissu fut ôté. Le cri de sa mère révéla à Liu que ce qui voyait était réel. Il sentit son estomac se tordre mais dit à son frère : « Ce n'est pas si grave... » La première fois qu'il lui mentait. La réponse de Jeff et son rire dressèrent les cheveux de l'adolescent.

Cette nuit-là, Liu eut du mal à s'endormir. Il pensait qu'il s'habituait au visage de Jeff, ça restait son frère après tout. Il se fit réveillé par un bruit sourd. Il sentait que quelque chose n'allait pas mais il n'en fit rien et tenta de se rendormir, sans succès. Il rouvrit les yeux. Une main lui couvrit brusquement la bouche. Il se débattit mais Liu fut repoussé contre son lit, maintenu par son assaillant. Un liquide s'écrasait sur son front et il réalisa deux choses : la personne au-dessus de lui était Jeff et du sang s'écoulait des entailles déchirants ses joues. Le couteau de cuisine reflétait la lueur pâle de le Lune venant de la fenêtre. Liu tenta de crier à travers la main.« Chuuut, » roucoula doucement son grand frère comme le ferait une mère à son nouveau-né, « Vas te coucher. »

La douleur d'un couteau s'enfonçant dans la poitrine poitrine était douleureuse. L'entaille dans son abdomen fut le pire supplice que le garçon ait ressenti. Même la fois où Liu s'était lui-même ouvert n'était rien comparé à cette souffrance brûlante, acérée. La lame glissa le long de son ventre, accroissant la torture et le sang tâchant ses draps. Jeff sembla ne plus vouloir de son mutisme, déplaçant sa main vers abdomen de Liu. Le petit frère criait toujours comme un damné quand le fou fourra sa main dans l'incision et se saisit de quelque chose. « Mes organes... » pensa Liu, horrifié, alors que le monde se troubla et devint noir.Il ne sut pas s'il avait entendu ou non Jeff lui dire « Bonne nuit, liu, » avant de s'évanouir.

Les yeux de Liu papillonèrent, ces pensées étaient trop éparpillées pour être cohérentes. « Mon Dieu, il est réveillé, » s'écria une voix féminine. Tout était flou et imprécis alors qu'une ombre s'approcha de lui.« Doucement gamin. Je sais ce qui s'est passé mais ne t'inquiète pas, il ne peux rien te faire ici. » « Il ? » Liu prit un moment pour comprendre le mot. « Il... Il qui ? Qui est ce 'il' ? Où suis-je ? Bon Dieu, ça fait mal ! » « Du calme, gamin. Tu vas rendre le moniteur cardiaque dingue, » un légère pression agrippa sa main et Liu ferma les yeux, se relaxant un peu, « Je dirais au docteur d'augmenter ton dosage. Tu as de la chance, gamin. Ce bâtard psychotique a déjà tué pas mal de gens. On dirait un démon ou une chose venue droit des croquis de police... Je n'aimerais pas le croise de nuit dans une ruelle sombre... »

Liu sourcilla. Il,il... Ah oui, Jeff ! Son frère lui a souhaité bonne nuit quand il est enfin revenu à la maison et puis... Attendez, vient-elle de traiter son frère de 'démon' ? Il ouvrit grand les yeux. Il remarqua enfin le bruit aigu et rapide du moniteur cardiaque et l'infirmière auprès de lui.

Il ne se rendit pas compte qu'il s'était levé avant d'être gentiment recouché. Les yeux de Liu trainèrent sur les ustensiles près de lui. « Tues-la, » insista une voix. « Wow, tu en as de l'énergie. S'il te plaît, calmes-toi ou je devrais... » commença-t-elle avant que Liu se saisisse des ciseaux et lui enfonça dans l'œil. « Tais-toi, » cria-t-il, « Tais-toi, tais, tais-toi ! » sa voix s'apaisa alors qu'il retira les lames, la poignardant au rythme de ses cris. Encore et encore. Une quatrième fois. Il perdit le compte après qu'elle soit tombée au sol. Ses yeux vertueux le toisait, totalement vides et ses mains étaient couvertes de sang. Morte. « Sors de là. »

Liu n'y réfléchit pas à deux fois. Il se leva et tituba jusqu'à une chaise où des vêtements avaient été déposés. Il y avait une petite carte où était inscrit : « Prompts rétablissement -Billy. » Il la jeta et s'habilla rapidement, sifflant de douleur alors qu'il se pliait vers ses blessures. Un regard dans le miroir révéla que son corps étaient couvert de points de suture. « Celles-là sont nouvelles, » pensa-t-il quand il passa sa tête dans l'encolure de son T-shirt et revint vers le corps, « Que tu peux être ennuyeuse... Et mon frère n'est ni un bâtard, ni un démon. » « Je ne suis pas vraiment d'accord sur ce point mais bon, comme tu veux. »

Il ignora cette voix quand il cacha le corps sous le lit et utilisa le papier toilettes dans la salle de bain juxtaposé à la chambre pour faire disparaître le sang comme il pouvait. Heureusement, ça lui faisait gagner du temps. Il quitta la pièce et se dirigea lentement vers la sortie. De temps à autre, son estomac se tordait de douleur mais Liu savait qu'il ne pouvait pas revenir en arrière.

Jeffrey Woods était un meutrier. Lui Woods l'était également.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.